La naissance de ZenCash

ZenCash to Horizen

Ça a commencé presque par accident. Rob Viglione, cofondateur d’Horizen, terminait son doctorat à l’Université de Caroline du Sud, enseignait un cours sur la blockchain et travaillait chez ZClassic comme hobby à temps partiel. ZClassic avait une équipe vraiment informelle, mais Rob était passionné par ce projet. Il a graduellement agrandi son engagement et son activité dans la communauté et a assumé un rôle de leadership au fur et à mesure que le projet se développait. Rob a rencontré Rolf Versluis alors qu’ils travaillaient en collaboration chez ZClassic. Ils ont tous deux aimé le projet ZClassic, mais ils avaient une vision de ce à quoi pourrait ressembler l’avenir de la protection de la vie privée, de la gouvernance et de l’économie. Ils ont appris des visions communes de l’un et de l’autre en travaillant ensemble sur le projet. Ils ont donc décidé de se rencontrer un jour. Rob a invité Rolf, qui vivait en Géorgie, à donner une conférence à ses étudiants universitaires et à s’asseoir pour discuter des perspectives de leur collaboration.

ZClassic était un projet communautaire. Bien que Rob et Rolf aient eu de bonnes idées, ils n’avaient pas le mandat d’élargir fondamentalement la portée du projet ZClassic. Rob et Rolf ont décidé de faire un fork de ZClassic pour leur propre projet en raison de ces limitations. Ils ont choisi ZClassic parce qu’ils croyaient tous deux au droit à la vie privée de chacun. L’amour de Rob pour la cryptographie zero knowledge et leur passion combinée pour la protection de la vie privée promettaient un énorme bond en avant vers la véritable protection de la vie privée dans le monde de la cryptomonnaie.

Rob et Rolf ont alors forké ZClassic et cofondé ZenCash. Ils ont finalement pu commencer à poursuivre leurs objectifs. Ils ont commencé à mettre en œuvre leurs idées en matière de gouvernance, d’économie, de trésorerie et de protection de la vie privée au niveau du réseau. Le fork a eu lieu 19 mai 2017, à la hauteur du bloc de 110000 de la blockchain ZClassic. La Blockchain ZenCash est né le 30 mai 2017, 23:46:46 UTC.

Note : D’un côté plus technique, c’est le bloc #110000 d’où Rob et Rolf ont réalisé le fork. ZenCash a commencé sa nouvelle blockchain avec un modèle de trésorerie sur le bloc #110001, notez l’émission de 1,0625 ZEN dans la transaction Coinbase, qui est la partie de la nouvelle émission de coins qui est allée à la trésorerie.

History Horizen logos

D’un passe-temps à temps partiel à un emploi à temps plein

Rob voulait que ZenCash soit un emploi à temps partiel. Il ne pouvait pas savoir ce qui allait se passer. Une semaine après le lancement officiel de ZenCash, un ancien développeur principal a annoncé une attaque zero-day. Le développeur a partagé une méthode d’attaque de la blockchain Zen publiquement. Cette attaque aurait pu conduire à une réexécution des transactions de la blockchain ZClassic vers la blockchain Zen. Les cerveaux de ZenCash ont agi rapidement. Cronic, le gestionnaire de l’infrastructure Horizen, a joué un rôle déterminant dans la réussite de notre projet. Cronic et les développeurs de ZenCash ont conçu et déployé une méthode qui empêche les attaques zero-day. Le soutien de Bittrex et de Team Veritas a été d’un grand secours durant cette période. Rob et Rolf ont fourni deux mises à jour quotidiennes à la communauté pendant que la transaction était réexécutée jusqu’à ce que le problème soit résolu. Au fil du temps, tous les utilisateurs qui ont perdu des fonds en raison des réexécutions ont été remboursés avec les fonds communautaires. Rob s’est rendu compte qu’il ne suffirait pas de travailler à temps partiel. Il a renoncé à terminer son doctorat (et oui, Rob n’a pas encore soutenu sa thèse pour terminer son doctorat) et a commencé à travailler sur le projet à temps plein. Ils ont déployé la mesure préventive le 12 juin 2017, à la hauteur du bloc 117000, préparant le terrain pour les succès futurs du projet.

Au cours de ces premiers jours, Rosario et d’autres ont joué un rôle de premier plan afin d’aider la communauté et les premiers partenariats ont commencé à se former - ZenCash a engagé Tatiana Moroz et Crypto Media Hub pour le marketing.

Lisbonne

L’équipe initiale d’Horizen n’était pas sélectionnée. Elle est née de l’engagement et de la passion de bénévoles qui ont manifesté leur engagement et leur passion pour le projet.

Les développeurs communautaires ont joué un rôle important en 2017. Ils ont ajouté des outils importants, tels que Insight API par anarch3, NodeJS ZenChat et Zen Android wallet par Kendricktan, Arizen wallet par Lukas, et Swing Wallet par Vaklinov. Grâce à Hellcatz, ils ont également été en mesure d’identifier et de résoudre des problèmes avec le logiciel de pool de minage.

Janvier 2018 marque une date importante pour ZenCash (maintenant Horizen). L’équipe de direction a été officialisée pour la première fois lors de la conférence IOHK à Lisbonne, au Portugal. Rob, Rosario, Rowan (directeur du développement commercial), Gustavo (directeur de l’expérience utilisateur) et Alberto (directeur de la recherche et du développement) se sont réunis dans l’Airbnb qu’ils louaient comme bureau temporaire. Ils ont discuté et évalué le rendement des bénévoles qui ont reçu des subventions. Ils ont sélectionné les bénévoles les plus actifs et les plus performants et leur ont offert des postes au sein de l’équipe. Pendant ce mois-là, ils ont officiellement accueilli plusieurs nouveaux membres à la fondation Zen Blockchain.

Modèle de financement durable

Les bénévoles contribueront si un projet est intéressant, mais vous n’attirez pas toujours des professionnels. Rob et Rolf l’ont appris pendant leur travail chez ZClassic. Ils n’avaient pas les fonds nécessaires pour offrir des salaires parce que ZenCash n’avait pas fait pas de pré-minage ou d’ICO. Les cofondateurs de ZenCash ont donc ajouté un modèle économique au protocole du projet. Le modèle étant de reverser une partie des coins nouvellement créés vers le fonds de trésorerie permettant à ZenCash de payer les salaires, d’attirer les talents et de financer le projet.

Incitatifs pour les nœuds et autres intervenants

Au fur et à mesure que le modèle économique a été intégré au protocole, l’équipe a pu commencer à offrir des incitatifs. Ils ont déterminé qu’une partie des coins nouvellement créés irait aux opérateurs de Secure Node qui exploitaient (et exploitent toujours) des nœuds complets sur la blockchain ZEN. Ces opérateurs utilisent du matériel puissant, une adresse IP dédiée et un certificat TLS pour chiffrer les communications. Pour ce faire, l’incitatif était de 3,5 % de la prime globale au début, mais il est passé à 10 % avec l’introduction des Super Nodes. Notre décision d’encourager les opérateurs de nœuds a permis à Horizen d’avoir le plus grand réseau de nœuds de l’industrie. Le projet compte à ce jour plus de 23 000 Secure Nodes et plus de 3 000 Super Nodes dans le monde.

Nous allons dans la bonne direction en tant que projet, mais nous n’avons pas terminé. Nous nous sommes engagés à identifier en permanence les parties prenantes qui méritent d’être encouragées. Par exemple, les contributeurs au système ZenDAO recevront une incitation à participer au processus de vote.

Super Nodes Les Super Nodes accueilleront les prochaines sidechains d'Horizen, ce qui en fera les premières sidechains entièrement décentralisées de l'industrie.

Coopération avec IOHK, Code Particle, InfoPulse

La coopération avec IOHK a commencé par une amitié personnelle avec Charles Hoskinson (conseiller stratégique d’Horizen) et une croyance commune en la liberté et la vie privée. Charles a lu le livre blanc de ZenCash et a rejoint Rob. Ils se sont rencontrés à New York pour discuter du projet Horizen et d’IOHK. Ils ont également prévu une collaboration entre les projets. Cette collaboration a donné lieu à d’importantes contributions et à de nombreuses activités de R&D complémentaires entre Horizen et IOHK.

Horizen et IOHK ont créé ensemble de nombreux projets merveilleux. Cette collaboration a donné lieu à notre recherche sur la scalabilité (BlockDAG), Dandelion++ (un protocole d’anonymat en réseau) et les Sidechains Horizen.

L’un des projets les plus importants sur lequel Horizen travaille avec IOHK est le système de vote à la Trésorerie. IOHK a apporté le projet à Horizen. Ensemble, nous l’avons développé et amélioré, en y ajoutant la cryptographie zero knowledge pour le vote à bulletin secret et plus encore.

Nous avons rencontré beaucoup de nos partenaires grâce à Charles. Il nous a présenté InfoPulse, qui nous a aidé avec le codage des intégrations Ledger, Trezor et OpenBazaar et développent le SDK des sidechains Horizen.

Code Particle est un autre partenaire remarquable qui travaille au développement de l’application phare, Sphere by Horizen. Ils fournissent également un support de base aux développeurs pour Horizen zend - notre logiciel de protocole de base. Pier Stabilini (ingénieur en chef de Code Particle) travaille en étroite collaboration avec notre équipe et a considérablement contribué au succès du projet.

Input Output
Code Particle
Infopluse

L’attaque à 51 % et une solution à ce problème

Le réseau zen fut la cible d’une attaque à 51% le 3 juin 2018, vers 00:26 UTC entre les blocs 318165 et 318275. Le(s) attaquant(s) a(ont) causé de multiples réorganisations de la blockchain, retournant 38 blocs dans la réorganisation la plus longue. L’attaque a permis trois transactions de double dépense avec succès de 3,317.4, 6,600 et 13,234.9 ZEN.

L’équipe Horizen l’a su immédiatement grâce au système de tripwire. L’équipe a commencé à exécuter les procédures d’atténuation sur lesquelles elle travaillait afin d’augmenter considérablement la difficulté des attaques futures. Comme notre équipe d’ingénieurs travaillait déjà sur des solutions possibles pour les attaques 51%, nous avons fait le POC et le codage rapidement et avons procédé à la mise à jour du réseau.

Nous avons déterminé que la meilleure solution était d’améliorer la règle de la chaîne la plus longue (Consensus Nakamoto) et d’introduire une pénalité pour les déclarations de bloc retardés. Cela rend les choses exponentiellement plus difficiles et plus coûteuses pour ceux qui cherchent à effectuer une attaque à 51%. Vous pouvez lire notre livre blanc “Solution à 51% des attaques” ici (sélectionnez l’onglet FR pour le télécharger en français).

Read more Pour en savoir plus sur l'attaque et notre chronologie détaillée, consultez notre blog “ici

Expansion de la marque - de ZenCash à Horizen

Au fur et à mesure que notre projet prenait de l’ampleur et devenait de plus en plus populaire, nous devenions de plus en plus souvent confondus avec ZCash. Cela a commencé à avoir plus de sens pour nous de changer notre image de marque. Notre projet s’est concentré sur l’offre de produits tels qu’un système de vote de trésorerie et des sidechains dotées d’une capacité de smart contracts. Nous étions plus que notre monnaie. Le mot “cash” dans notre nom ne décrivait pas ce que notre projet avait commencé à devenir.

La dernière impulsion dont nous avions besoin pour démarrer l’expansion de notre marque est venue sous la forme d’une lettre d’une grande banque internationale. Dans la lettre, ils ont exprimé que le logo de ZenCash était similaire à celui de leur organisation sœur, et ils ont demandé que nous changions le nôtre. Ça n’avait pas de sens de se battre pour une marque qui ne nous allait plus. Nous avons donc créé un groupe de travail spécial et nous nous sommes associés à BrandTuitive. Nos équipes ont passé des heures et des heures à travailler ensemble à l’expansion de notre marque. Le résultat a été (et est toujours) phénoménal. Le nom Horizen correspond parfaitement à la mission et aux objectifs de notre projet. L’équipe et notre communauté ont adoré le fait que nous ayons pu garder ZEN comme partie intégrante de notre nom. Ètant donné que ZEN est resté une partie de nous, nous avons également été en mesure de maintenir le symbole de notre cryptomonnaie, ZEN.

Horizen logos

Read more Vous pouvez en savoir plus sur le processus d'expansion de notre marque sur notre blog “ici” et “ici”.
Horizen

Horizen vers l'avenir

Cela nous amène au présent. Nous avons connu des hauts et des bas au cours des deux dernières années. Nous n'avons pas seulement survécu. Nous sommes devenus plus forts et anti-fragile et nous nous consacrons à grandir chaque jour.